CHUV
   FR   -EN-DE-IT
MENU
Accueil > Liste des actualités > Actualité ou Agenda - Détail
Swiss group for Interstitial and Orphan Lung Diseases
fermer

Leçon inaugurale du professeur Stefan Kunz

Les virus parlent le langage de nos cellules : du cheval de Troie à la sonde moléculaire

Leçon inaugurale | Auditoire Jequier-Doge, PMU | 24.10.2017 à 17h15
Publié par Nathalie Gerard

Dans notre monde globalisé, les changements climatiques et les migrations humaines contribuent à l’émergence de nouveaux virus qui menacent notre santé. En tant que parasites cellulaires obligatoires ces virus dépendent de la cellule hôte pour toutes les étapes de leur cycle de vie. Par conséquence, ils ont appris à « parler le langage de la cellule". Notre recherche essaie de comprendre comment les virus ont développé la capacité de pirater et de manipuler des mécanismes cellulaires à leur avantage et d'évaluer les conséquences pour l’être humain. Notre recherche translationnelle utilise le virus comme « sonde moléculaire » dans le but d’identifier de nouvelles stratégies pour combattre les virus pathogènes émergents mais aussi de mieux comprendre le fonctionnement de nos cellules.





Dernière mise à jour le 30.06.2017 08:48